WWF-Canada Blogue:
Arctique

Bâtir un monde où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature


Les aventures de l’Arctic Tern vers le Dernier refuge de glace – semaine du 17 au 24 juin

Écrit par Valentine Ribadeau Dumas, deuxième officier et directrice de la logistique et de la science

Départ de Gananoque finalement le 17 juin après plusieurs semaines de préparation : un bateau est-il fin prêt un moment donné? Il reste toujours quelque chose à finaliser, améliorer ou perfectionner… Mais tout est en ordre maintenant et nous pouvons larguer les amarres! Le trajet Gananoque/Montréal nous a pris 3 jours, ne naviguant que le jour. Nos journées (bien remplis par l’ensemble du rangement à faire à bord) ont été rythmées par le passage de plusieurs écluses : on arrive proche, on cherche le quai d’attente, Grant débarque et prend le téléphone sur le quai qui en général nous informe d’attendre près de 30 ou 45 minutes, parfois plus. Un porte-conteneur sort de l’écluse, nous y allons, nous descendons de près de 40 pieds et ressortons par l’autre côté. Nous nous sentons bien petits devant tous ces monstres… En tout, nous sommes descendus d’environ 160 pieds! La première écluse est une nouveauté pour tous à bord, nous devenons vite des experts, vu leurs nombres! (Voyez la vidéo en accélérer de la traversé des ecluses)

Arrivée à Montréal pour une rencontre avec les médias, et les équipes WWF et Students on Ice : finalement, l’ambiance est aux derniers conseils et aux « à bientôt dans le nord », « bon voyage ». Quelle chaleur, il fait près de 35 C, l’intérieur du bateau est un four, nous avons hâte de retrouver les contrées du nord! Une bouée rouge et une bouée verte après l’autre, nous arrivons finalement à Québec où nous décidons de nous arrêter 2 jours pour profiter une dernière fois de tous les magasins (non pas pour faire du shopping mais bien pour se ravitailler), de l’aide des parents de Pascale, et pour finir les petits travaux nécessaires : montée dans le mat pour Grant, courses pour Pascale, travaux sur le pont pour Valentine, l’équipage ne chôme pas!

1. préparation de l’escale

Un petit mot sur celui-ci : Grant est le capitaine, Pascale alias « Madame Velcro » et moi-même « Madame Tyrap » pour cette semaine. À nous trois rien n’est laissé au hasard à bord cette semaine : Grant teste et checke tout, bichonne le moteur, l’écoute de près, lui et ses doux ronronnements, Pascale et moi trions, rangeons, réparons et retrions et remangeons et… reréparons! Pascale accroche tout ce qui peut l’être avec du Velcro (même sa brosse à dents n’y échappe pas…) et si cela ne marche pas, je ne suis jamais loin avec les Tyrap. Nous sommes inquiets pour cette dépendance au Velcro… Nous pouvons même maintenant accrocher nos tasses à 90 degrés de la normale!

2. Madame Velcro

3. Cabine de Pascale

Nous vous tiendrons informé de la suite de cette série! Cela ne semble pas avoir de limite, où cela s’arrêtera-t-il?

Les pleins d’eau est d’essence sont faits, le bateau et l’équipage sont prêts. Départ de Québec dimanche matin (24 juin), lendemain de la Saint-Jean, direction le Groenland après surement quelques arrêts le long du Saint-Laurent!