WWF-Canada Blogue:
Accueil

Bâtir un monde où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature


Goutte à goutte

Écrit par Inderjit Deogun

Or, voilà justement le nœud du problème : l’eau est si accessible que nous avons oublié qu’il s’agit d’une ressource, et nous sommes très peu conscients que cette ressource se raréfie dans de nombreux endroits dans le monde.

Il y a deux ans environ, j’ai pris conscience de mon inconscience à l’égard de l’eau et j’ai décidé d’examiner la question de plus près. Car non seulement je bois plusieurs verres d’eau tous les jours, mais j’utilise l’eau pour me brosser les dents, me doucher, cuisiner, nettoyer. Autrement dit, je ne peux me passer d’eau.

(C) Bhupinder Deogun

Face à cette évidence, j’ai donc entrepris de calculer mon empreinte en eau à la maison. J’ai eu le choc de ma vie : imaginez-vous que selon mon calcul, j’utilise plus de 100 000 litres d’eau par année! Et n’allez pas croire que je suis une exception. Cette quantité représente la moyenne nationale! Je n’avais plus le choix, il me fallait faire quelque chose.

J’ai commencé par réduire la fréquence d’utilisation du lave-vaisselle; il suffit de ne l’utiliser que lorsqu’il est bien chargé. Puis, j’ai arrêté d’arroser la pelouse; la nature s’en occupe. Ensuite, j’ai remplacé mon vieux pommeau de douche par un modèle à débit réduit. Enfin, lorsqu’est venu le temps de remplacer ma machine à laver, j’ai opté pour un modèle à chargement frontal à rendement élevé. Tout cela pour dire que, la plupart du temps, je n’ai eu qu’à faire preuve d’un peu de bon sens pour arriver à réduire ma consommation d’eau. Et quatre mois plus tard, lorsque j’ai refait mes calculs de consommation, eh bien, j’avais réduit mon empreinte en eau de plus de moitié! Je n’aurais jamais cru y arriver, et si facilement!

Il est bien sûr impossible de se passer complètement d’eau, mais ma petite expérience de réduction de ma consommation m’a démontré que je peux faire encore davantage pour réduire mon empreinte en eau. De fait, j’ai constaté en parcourant la nouvelle page Web de WWF-Canada sur l’empreinte eau, que mon empreinte en eau ne se limite pas à ma consommation d’eau à la maison. J’ai compris en regardant la vidéo que tout ce que j’utilise et consomme – aliments, vêtements, appareils électroniques, électricité – tout est produit ou fabriqué à l’aide d’eau, et dans certains cas, d’énormes quantités d’eau. Ce que j’ai appris là m’encourage à faire encore davantage pour m’informer sur ma consommation et réduire mon empreinte eau.