WWF-Canada Blogue:
Accueil

Bâtir un monde où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature


Recherchés : 64 000 bénévoles pour sauver nos rivages

Pouvez-vous imaginer faire trois fois la traversée du Canada, trois fois la route de Vancouver à St. John’s? Alors vous pouvez commencer à imaginer ce que représentent les déchets le long des berges des cours d’eau au Canada. La distance de cet aller-retour-retour – environ 21 775 kilomètres – représente à peu près la longueur de rivages qui ont été nettoyés au cours des opérations passées du Grand nettoyage des rivages canadiens, une présentation des Compagnies Loblaw limitée, qui célébrera sa 20e année l’automne prochain. Il y a en effet 20 ans que l’Aquarium de Vancouver et le WWF-Canada mettaient leur énergie en commun pour créer le plus vaste projet d’action directe en conservation au Canada, et le troisième contributeur en importance de l’International Coastal Cleanup, un programme mondial mené par Ocean Conservancy.

Ce programme a fait beaucoup au fil des ans pour la santé de nos cours d’eau, mais force est de constater que les déchets continuent de s’accumuler le long des rivages et de nuire à l’environnement, à la faune et aux collectivités.

 

Grand nettoyage_1Photo : James Carpenter, WWF-Canada

Les déchets et détritus abandonnés le long des berges ne font pas que les enlaidir, ils nuisent aux écosystèmes et posent des risques divers pour la faune et pour nous – déversement de produits chimiques toxiques dans l’eau, animaux empêtrés ou étouffés, déséquilibre des écosystèmes. L’impact de ces déchets sur l’environnement est bien réel.

Vous voulez quelques exemples de l’étendue des méfaits des déchets que nous abandonnons sur nos berges?

  • Impact négatif sur l’économie de régions qui dépendent du tourisme ou d’activités économiques liées à l’eau, comme la pêche.
  • La faune locale risque l’empêtrement dans des débris ou l’ingestion de déchets ou autres produits polluants.
  • Divers organismes peuvent se fixer sur les déchets au fil de leur traversée de cours d’eau, ce qui introduit des espèces invasives dans des habitats étrangers et déséquilibre l’écosystème hôte.
  • Certains animaux – la tortue marine, par exemple –  confondent les sacs de plastique avec les méduses et les avalent. Cela bloque leur système digestif et les empêche de s’alimenter, et elles finissent par en mourir.
  • Les déchets produisent des toxines qui nuisent à la qualité de l’eau.

L’an dernier, plus de 57 000 Canadiens ont participé à l’opération Grand nettoyage des rivages et ont parcouru plus de 3 100 kilomètres – soit à peu près la distance entre Gaspé et Winnipeg – et ramassé plus de 136 000 kilos de déchets, ce qui équivaut grosso modo au poids de 30 gros autobus scolaires.

Bien sûr, c’est très bien d’avoir ramassé ces 136 000 kilos de déchets, car cela représente un immense nettoyage. Malheureusement, cela signifie également que le problème des ordures abandonnées le long de nos berges est loin d’être réglé. Et puis si vous trouvez que 136 000 kilos c’est énorme, rappelez-vous que cela ne représente qu’une année! Depuis ses débuts il y a 20 ans, c’est pas moins de 1,2 million de kilos de déchets que le Grand nettoyage des rivages canadiens a ramassés le long de nos beaux rivages – ce ne sont pas 30, mais 259 gros autobus scolaires!

Grand nettoyage_2Photo : James Carpenter, WWF-Canada

Vous comprenez pourquoi nous cherchons un nombre accru de bénévoles pour l’opération du Grand nettoyage des rivages cette année. Notre objectif est de 64 000 vaillants nettoyeurs, et nous espérons vous compter parmi nous! Nous pouvons tous faire notre part pour que nos berges demeurent belles et en santé… pour nous, pour l’environnement et tous ses habitants.

Alors cet automne, joignez-vous à nous du 21 au 29 septembre pour une nouvelle édition du Grand nettoyage des rivages canadiens. Adoptez une berge de votre région et devenez coordonnateur de site, ou joignez-vous à une équipe déjà constituée de votre communauté.

Pour vous inscrire, rien de plus simple : rendez-vous au Grand nettoyage des rivages.ca.