WWF-Canada Blogue:
Arctique

Bâtir un monde où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature


Écoles pour une planète vivante dans le Nord

Le WWF-Canada annonce aujourd’hui le lancement d’une initiative pédagogique exceptionnelle, financée par la Banque CIBC, dans le Nord canadien.

Le WWF-Canada élargit les ressources de son programme Écoles pour une planète vivante à l’intention des élèves des Territoires du Nord-Ouest (T. N.-É.). Des outils didactiques portant sur des sujets comme les changements climatiques, les eaux et les écosystèmes nordiques seront désormais offerts aux élèves de la 3e à la 8e année.

Voilà une magnifique occasion qui nous est donnée de permettre aux jeunes du Nord canadien d’avoir accès à du matériel pertinent, en lien avec leur environnement immédiat. Des centaines d’élèves pourront ainsi étudier et mieux comprendre leurs propres communautés, leurs régions et bassins versants, ainsi que les espèces qui y vivent.

L’école Robert Service est située dans le territoire traditionnel des Tr’ondek Hwech’in. « Le peuple Tr’ondek Hwech’in était autrefois nomade, explique l’enseignante Melissa Hawkins. Ils suivaient les montaisons de saumon et les migrations des troupeaux de caribous d’un bout à l’autre du territoire. Tout comme les écologistes, les aînés de la communauté demandent aux écoles de reconnecter le programme scolaire à leur Terre nourricière. » © Robert Service School

L’école Robert Service est située dans le territoire traditionnel des Tr’ondek Hwech’in. « Le peuple Tr’ondek Hwech’in était autrefois nomade, explique l’enseignante Melissa Hawkins. Ils suivaient les montaisons de saumon et les migrations des troupeaux de caribous d’un bout à l’autre du territoire. Tout comme les écologistes, les aînés de la communauté demandent aux écoles de reconnecter le programme scolaire à leur Terre nourricière. » © Robert Service School

Écoles pour une planète vivante est un programme éducatif bien établi au Canada, avec plus de 9 000 enseignants participants d’un océan à l’autre. Nous avons découvert que les enseignants du Nord canadien ne s’en servaient pas beaucoup, leurs réalités quotidiennes et les enjeux du Nord étant très différents de ce qui se vit dans les classes du Sud. Ils nous ont signalé que le matériel didactique sur l’environnement nordique, par exemple, était difficile à trouver. Le WWF-Canada s’est donc associé à Ecology North, un organisme écologiste de Yellowknife, afin d’élaborer un programme scolaire conçu par des habitants du Nord pour les jeunes du Nord.

Les enseignants des Territoires ont aussi été consultés pour que les ressources éducatives soient taillées sur mesure et on les a mises à l’essai dans leurs classes. On a ainsi créé un glossaire des termes pertinents dans sept langues officielles des T. N.-O. Ces ressources comprennent également des outils permettant d’adapter l’enseignement en environnement au programme culturel des Territoires.

L’équipe du Centre éducatif Chief Sunrise se concentre sur quatre objectifs principaux : « Améliorer l’alimentation de nos élèves et de leur famille en facilitant l’accès à une nourriture à la fois saine et abordable; les sensibiliser à l’impact sur l’environnement de la production et du transport des aliments; réduire notre empreinte carbonique associée à la production et au transport des aliments; développer le potentiel de production alimentaire de la communauté. » © Chief Sunrise Education Centre

L’équipe du Centre éducatif Chief Sunrise se concentre sur quatre objectifs principaux : « Améliorer l’alimentation de nos élèves et de leur famille en facilitant l’accès à une nourriture à la fois saine et abordable; les sensibiliser à l’impact sur l’environnement de la production et du transport des aliments; réduire notre empreinte carbonique associée à la production et au transport des aliments; développer le potentiel de production alimentaire de la communauté. » © Chief Sunrise Education Centre

Le programme Écoles pour une planète vivante du WWF-Canada donne aux enseignants et à leurs élèves de tout âge les outils nécessaires pour mener l’humanité vers un avenir viable à long terme. Il nous apparaissait important d’élargir ce programme au Nord canadien, car il s’agit d’une zone de conservation prioritaire du Fonds mondial pour la nature (WWF). La sauvegarde des grands écosystèmes de la région est essentielle à l’avènement d’un avenir où les collectivités, leur développement économique et l’environnement pourront y cohabiter en harmonie et même prospérer à long terme.

C’est pourquoi nous sommes particulièrement heureux d’annoncer aujourd’hui le lancement de ce nouveau programme, en collaboration avec la Banque CIBC, et de le présenter à une assemblée de 900 membres de l’Association des enseignants des Territoires du Nord-Ouest à Yellowknife.