WWF-Canada Blogue:
Accueil

Bâtir un monde où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature


Spring Things : Redonner au travail, ça rapporte!

Le 18 juin dernier, le programme de mobilisation en milieu de travail du WWF-Canada, Planète vivante au travail, a organisé une soirée de fête pour marquer la fin de la campagne de financement Spring Things, qui fut couronnée de succès. Le président et chef de la direction du WWF-Canada, David Miller, a rappelé que les lieux de travail aident le WWF à atteindre d’importants objectifs de conservation. Il a également souligné certains des avantages insoupçonnés que les milieux de travail récoltent lorsqu’ils décident de redonner.

Spring Things est la campagne de financement dans les milieux de travail du WWF-Canada – là où simples employés comme PDG subissent plongeons glacés et ascensions titanesques pour recueillir les fonds dont le WWF a besoin pour accomplir son travail de conservation. Alors, que ce soit avec un « plongeon polaire » dans le lac Ontario ou bien une ascension de 1776 pas jusqu’au sommet de la tour CN de Toronto, les employés de plus de 40 entreprises se sont unis et ont amassé cette année 170 000 $ pour la protection de l’environnement, et ce 8 petites semaines!

Les fonds recueillis à travers la campagne Spring Things permettent au WWF de démontrer les possibles via plusieurs importants projets de conservation à travers le pays. Du suivi et de la protection des ours polaires à l’appui au développement de zones de protection marines, notre action est diversifiée.

Bien que le soutien apporté à notre travail de conservation soit l’objectif premier de Spring Things, nous avons toutefois remarqué – et été agréablement surpris – par les avantages insoupçonnés qui en ont découlé pour les lieux de travail participants.

Dès la seconde édition, nous avons reçu des échos de certains milieux de travail selon lesquels des programmes tels que Spring Things contribuent à développer la mobilisation des employés, à propos des enjeux qui leur tiennent à cœur. Selon Lloyd Bryant, directeur général chez HP Canada, « ce qui est gratifiant, c’est que nous croyons que cette nouvelle manière de mobiliser fonctionne – ce qui donne à l’entreprise deux choses dont elle a besoin : des employés motivés et une réduction de son empreinte écologique, tout en générant du financement pour le WWF et pour l’environnement. »

Employés de HP Canada lors de la 25e édition de l’ascension de la Tour CN © WWF-Canada

Employés de HP Canada lors de la 25e édition de l’ascension de la Tour CN © WWF-Canada

La campagne crée aussi une opportunité pour les entreprises de montrer leurs efforts corporatifs en matière de développement durable. Prenez Lindt & Sprüngli Canada par exemple, dont le Comité vert a créé un bulletin interne de développement durable, qui lance des défis aux employés, tels que d’utiliser des moyens de transport durables pour venir au travail, de réutiliser le matériel de bureau, de réduire leur consommation de papier, ou encore d’amasser des fonds pour l’ascension de la Tour CN du WWF-Canada.

Cette année, nous avons appris une leçon importante; Pour maximiser l’impact de la campagne et obtenir l’appui des employés, il est crucial de bénéficier du leadership de la haute direction. Voilà pourquoi notre campagne 2015 a connu un tel succès – grâce au soutien du Comité des PDG de Spring Things, un groupe de leaders d’affaires qui ont fait leur cette campagne et qui, collectivement avec leurs employés, ont recueilli près de 60 % du montant total amassé par la campagne cette année.

Nous voulons prendre un moment pour remercier chaleureusement les membres de ce comité et les champions en milieu de travail, pour l’appui exceptionnel qu’ils ont témoigné à Spring Things et au WWF :

  • Lloyd Bryant, directeur général, HP Canada, co-président du Comité, ainsi que ses champions Gillian Hrycko et Frances Edmonds.
  • Rudi Blatter, président et chef de la direction, Lindt & Sprüngli Canada, ainsi que ses champions Erin Gordon et Stephanie Nakamura.
  • Gord Hicks, président, Brookfield Global Integrated Solutions, ainsi que ses champions Sarah Jane Wolch et Pearl Lee.
  • Allister Paterson, président, Canada Steamship Lines, ainsi que ses champions Stephanee Legault et Stephanie Gilbert.
  • Stuart Wanlin, vice-président exécutif, Bentall Kennedy, ainsi que ses champions Melissa Jacobs et Stephanie De Adder.

Apprenez-en plus sur les programmes en milieu de travail du WWF-Canada

En 2011, avec l’appui de HP Canada, le WWF a lancé le programme Planète vivante au travail (Living Planet @ Work – LP@W), afin de soutenir les entreprises voulant se mettre – elles et leurs employés – sur le chemin du développement durable. Quatre ans plus tard, LP@W peut se targuer de compter 1050 champions verts en milieu de travail et plus de 860 entreprises qui utilisent notre plateforme pour inspirer le changement au travail, et trouver des façons plus vertes de faire des affaires, pour le bien de leur entreprise et celui de la planète.

En 2014, pouvant déjà compter sur ce groupe de champions passionnés pour mener le combat du développement durable en milieu de travail, LP@W s’est avancé dans une autre dimension du développement corporatif durable : l’intégration de la philanthropie dans les efforts des entreprises en faveur de l’environnement. C’est ainsi que Spring Things est né en tant que campagne de mobilisation et de financement auprès d’employés.

Pour célébrer la fin de cette campagne couronnée de succès, le WWF-Canada a invité l’Honorable John Godfrey, conseiller sur les changements climatiques pour le gouvernement de l’Ontario, à prononcer un discours intitulé « A Historian’s Perspective on Climate Change » – le point de vue d’un historien sur les changements climatiques. Vous pouvez jeter un œil à un résumé de ce discours ici.