WWF-Canada Blogue:
Accueil

Bâtir un monde où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature


Les tigres ont besoin de notre aide. Voici pourquoi.

Le WWF suit la trace d’un tigre du Bengale depuis des mois à l’aide d’un collier GPS qui lui avait été mis après qu’il ait été relocalisé en sécurité au parc national Bardia au Népal. Nous l’avons vu explorer le parc, établir son territoire et tourner autour d’une tigresse.

Close-up of the eye of a captive Bengal tiger, (Panthera tigris tigris or Panthera tigris bengalensis), member of an endangered species, Madhav Shivpuri National Park, India.

Gros plan sur un oeil de tigre du Bengale. © National Geographic Stock / Michael Nichols / WWF

Un jour, le signal a arrêté de bouger. L’équipe de conservation du WWF a seulement pu retrouver le collier. Tout indique qu’il aurait été tué et vendu pièce par pièce au marché asiatique des produits illicites de la faune sauvage qui ne cesse de grandir.

En déplaçant ce tigre à Bardia au Népal, le WWF l’a sauvé de l’une des plus grandes menaces auxquelles ils font face, soit le manque d’espace vital. Mais nous n’avons pu le sauver de l’autre menace, le braconnage.

Les tigres du Népal dépendent des agents de la faune provenant des communautés locales pour la protection de leur habitat et pour patrouiller contre les braconniers. Et plusieurs de ces agents de la faune dépendent du WWF-Canada pour les aider à se procurer plus d’équipement de surveillance et anti-braconnage et pour assurer des meilleures patrouilles sur le terrain, des évaluations de sites et une formation pour les intervenants.

Training-Park-Rangers_1

Formation des agents de la faune pour les patrouilles SMART dans le parc national Banke, Népal. © Rinjan Shrestha / WWF-Canada

Le WWF-Canada a déjà aidé l’atteinte d’une augmentation de 60 % du nombre de tigres au Népal depuis 2010. À ce moment, il n’y avait que 121 tigres dans tout le pays. Aujourd’hui, il y en a au moins 198, selon le dernier recensement national.

La tendance qui se profile est effectivement une croissance mondiale du nombre de tigres pour la première fois en plus de 100 ans. Il y a maintenant 3 900 tigres sauvages dans le monde, comparativement à 3 200 en 2010.

Bengal tiger resting {Panthera tigris tigris} Bandhavgarh National Park, Madhya Pradesh, India.

Tigre du Bengale. © Staffan Widstrand / WWF

Concerné par le bas niveau de 2010, le WWF a aidé à rassembler les 13 pays où il y a présence de tigres autour de l’objectif de doubler leur nombre à 6 400 d’ici 2022, la prochaine année chinoise du tigre. Nous sommes aujourd’hui à mi-parcours, mais nous en sommes qu’au cinquième de l’objectif Tx2.

C’est pourquoi nous avons besoin de vous.

Votre contribution nous aidera à mettre fin au braconnage, à protéger l’habitat du tigre et à mener des suivis de populations. Voici comment :

Collaboration avec les autorités locales et les communautés

  • Le WWF-Canada appuie les agents de la faune, les agences d’exécution de la loi et les communautés locales afin de prévenir le braconnage et le commerce illégal du tigre.
  • Nous travaillons à intégrer les communautés locales dans le suivi de population du tigre, les activités d’amélioration de l’habitat et les campagnes de sensibilisation.

Formation SMART

  • Parce que les populations de tigre s’accroissent, ils deviennent une cible plus facile pour les braconniers, qui constituent la menace première. Les technologies anti-braconnage au Népal jouent un rôle essentiel dans la lutte contre le braconnage.
  • Le WWF-Canada soutien ces efforts grâce à son financement qui sert à former le personnel de première ligne pour le Spatial Monitoring and Reporting Tool, un outil servant à améliorer la qualité des données recueillies durant les patrouilles.
  • Cela permettra aux employés de mieux planifier, évaluer et mettre en œuvre les efforts en conservation.
  • Nous fournissons aussi des pièges photographiques (appareils photo à déclenchement automatique) pour aider les communautés à bien gérer le nombre de tigres présents.

Conservation Assured Tiger Standards (CA|TS)

  • Comme le nombre de tigres augmente, nous devons aussi ajouter de nouvelles aires protégées pour s’assurer que les tigres ont assez d’espace pour vivre et faire croître la population.
  • De plus, nous devons nous assurer que ces aires protégées sont gérées de façon à ce qu’elles permettent la conservation de l’espèce. Ceci est atteint en respectant les critères du CA|TS, Conservation Assured Tiger Standards.
  • Le WWF-Canada soutient la mise en œuvre des CA|TS, qui constituent la clé pour parvenir à l’objectif Tx2.
  • Le Népal a présentement un site approuvé par le CA|TS, le parc national Chitwan et tente d’augmenter ce nombre à 4 prochainement.

Ce que vous pouvez faire pour aider