WWF-Canada Blogue:
Accueil

Bâtir un monde où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature


Le saviez-vous ? Voici cinq faits étonnants pour vous mettre dans le flot de la journée nationale des rivières canadiennes

Joyeuse Journée nationale des rivières canadiennes! C’est le moment idéal pour célébrer toutes les beautés et fonctions de nos rivières, des petits insectes et incroyables plantes qui y vivent jusqu’aux opportunités récréatives et économiques qu’elles nous concèdent.

unspecified

Pagayeurs profitant du fleuve Saint-Jean, Nouveau-Brunswick. © Terry Kelly

Avant de vous rendre sur le terrain pour mieux comprendre les rivières, prenez connaissance de ces faits étonnants à propos de nos précieuses rivières.

  1. Nos rivières sont jeunes, mais pleines de richesses culturelles. Les rivières du pays sont jeunes. Les plus vieilles sur la planète ont plus de 350 millions d’années, mais les nôtres se sont développées il y a 10 000 ans suite à la dernière période glacière. Nous avons 42 rivières faisant partie du Réseau des rivières du patrimoine canadien. C’est un système établi en 1984 pour accorder à certaines rivières particulières une reconnaissance nationale pour le rôle qu’elles ont joué dans la formation de nos villes, communautés et de notre économie.
unspecified

Deux pêcheurs sur la rivière Humber, Toronto, Ontario, Canada. © WWF-Canada / Noah Cole

  1. Nous sommes un pays de rivières! Selon le Canadian Geographic, il y a plus de 8 500 rivières nommées au pays. Malgré cette réalité, nous n’avons pas de portrait global de l’état de santé de nos cours d’eau. Le WWF-Canada travaille présentement à remédier à cette situation en évaluant les menaces principales auxquels nos écosystèmes d’eau douce sont confrontés et en protégeant leur état de santé. Chaque rivière fait partie d’un bassin versant, une unité de territoire qui recueille l’eau de pluie et la neige dans les ruisseaux et rivières vers une étendue d’eau commune. Au Canada, nous avons 25 bassins versants principaux. Le WWF finalise présentement son Rapport sur les bassins versants pour 2017, qui évalue la santé de tous nos bassins versants et dresse un portrait des menaces. Jusqu’à maintenant, nos évaluations démontrent que plusieurs bassins versants sont menacés par les changements climatiques, la pollution et la fragmentation des habitats.
  1. De petites et de grandes rivières! La plus petite rivière au pays, et la deuxième plus petite au monde, est la rivière Powell en Colombie-Britannique qui est de seulement 500 mètres de long. La rivière Mackenzie est notre plus longue rivière, mesurant 4,241 km de long et alimentant plus de 50 000 lacs. La deuxième plus grande rivière est la Skeena en Colombie-Britannique. Elle est aussi une des seules rivières sauvages de cette taille qui coule sans être obstruée par un ou des barrages, de sa source jusqu’à l’océan. Elle a une longueur de 610 km de sa source jusqu’à son riche estuaire à proximité de Prince Ruper sur la côte Pacifique et constitue la deuxième pêcherie de saumon sauvage au pays.
unspecified

Confluent de la rivière Mackenzie et de la rivière Liard à proximité de Fort Simpson, Territoires du Nord-Ouest, Canada. © Tessa MACINTOSH / WWF-Canada

  1. Nos rivières coulent vers le Nord. Près de la moitié de l’eau douce du pays s’écoule vers le Nord, vers l’océan Arctique, la baie d’Hudson et la baie James. Nos fleuves déversent 7 % de l’approvisionnement renouvelable mondial en eau à un débit par seconde plus de quatre fois supérieur à celui des chutes du Niagara.
unspecified

Vue aérienne de la rivière Keele dans le Canyon Carcajou dans la vallée du Mackenzie, Territoire du Nord-Ouest, Canada. © Garth Lenz / WWF-Canada

  1. Nos espèces des rivières sont incroyables mais menacées. Selon le WWF, les espèces d’eau douce dans le monde ont diminué de 76 % dans les 40 dernières années, c’est davantage que pour les espèces terrestres et marines.
  • La grenouille-à-queue côtière est l’une des espèces les plus primitives dans la nature et se trouve dans les cours supérieurs en Colombie-Britannique. Elle vit plus longtemps que la plupart des autres espèces de grenouilles, ayant une espérance de vie de 20 ans.
  • L’esturgeon jaune est le plus gros poisson d’eau douce au Canada pouvant peser jusqu’à 180 kg et mesurer plus de deux mètres. Ils peuvent vivre jusqu’à 100 ans et voyager jusqu’à 400 km jusqu’à leurs aires de reproduction. Le plus gros esturgeon jaune provenait de la rivière Roseau au Manitoba et pesait 185 kg.
unspecified

Esturgeon jaune (Acipenser fulvescens), poisson d’eau douce d’Amérique du Nord. © Eric Engbretson Underwater Photography/WWF-Canada.

  • Six espèces de saumons différentes vivent au Canada. L’habitat du saumon, comme celui de plusieurs espèces d’eau douce est menacé. Les causes répandues du déclin du saumon de l’Atlantique ne sont pas bien comprises, mais les changements climatiques et les modifications de l’habitat et de la qualité de l’eau menacent les populations de saumons.
unspecified

Fraie du saumon royal. © iStock

  • Les rivières canadiennes sont aussi le refuge des moules d’eau douce, le groupe d’espèces d’eau douce le plus menacé en Amérique du Nord, qui sont affectées par la pollution et les espèces envahissantes.
  • Pour en savoir plus sur les espèces menacées d’eau douce, visionnez cette vidéo de Love Nature pour les WWF Water Wednesday (en anglais).

Visitez notre site pour en apprendre plus sur le travail de conservation du WWF.