WWF-Canada Blogue:
Accueil

Bâtir un monde où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature


Le saumon : une espèce emblématique en danger

Par Jenna Wootton

Regardez le WWF Water Wednesdays sur la chaîne de télévision anglophone Love Nature pour en apprendre plus sur les enjeux de conservation liés à l’eau à travers le monde.

Le saumon a une énorme valeur culturelle et économique pour les citoyens de partout au pays. Mais l’impact que le saumon produit sur son environnement est peut-être la plus significative. Les saumons sont des composants fondamentaux de leurs écosystèmes, aidant les baleines, les phoques, les autres poissons et les animaux terrestres. Même le cèdre de la forêt pluviale sur la côte de la Colombie-Britannique dépend du saumon du Pacifique (lien en anglais seulement). En effet, il récolte les nutriments des restes de poissons laissés par les ours.

Sockeye salmons (Oncorhynchus nerka), adults migrating up the Adams River to spawn. B.C. Canada

Saumons rouges (Oncorhynchus nerka), frayant dans la rivière Adams. © Michel Roggo / WWF

Cependant, plusieurs populations de saumon au pays sont en difficulté. Le nombre de certaines populations de saumon frayant dans nos eaux est en déclin depuis des décennies et si la tendance se maintient, cela pourrait avoir des conséquences pour la vie aquatique et terrestre. Voici quelques-unes des plus grandes menaces auxquelles les saumons sont confrontés et ce que fait le WWF-Canada à ce sujet.

La perte d’habitat

Pour que les œufs de saumons puissent éclore, ils ont besoin de lits de gravier et d’une eau propre, fraîche et riche en oxygène. Le ruissellement dû à la déforestation, à l’agriculture et au développement industriel a pollué certains des habitats du saumon les plus productifs au pays. Installer des barrages sur les rivières pour l’hydroélectricité, l’irrigation et la gestion des crues a entraîné la perte d’habitat en altérant les débits environnementaux et fragmentant les habitats. Les poissons anadromes comme le saumon sont particulièrement sensibles à ces pratiques qui peuvent entraver leur migration et les empêcher de revenir vers leurs aires de reproduction.

  • Afin de mieux comprendre la santé des rivières de laquelle dépend le saumon, le WWF-Canada réalise la première évaluation nationale des bassins versants du pays, ce qui fournira de nouvelles indications sur la façon dont les menaces comme la pollution et la surutilisation de l’eau affectent la santé de nos écosystèmes d’eau douce.
  • En Colombie-Britannique, le WWF-Canada a travaillé avec des experts et des praticiens de l’eau ainsi que les ministres du gouvernement provincial afin de partager leurs idées et expériences sur la protection des débits environnementaux pour ensuite mettre sur pied la nouvelle Loi sur la durabilité de l’eau pour s’assurer qu’il y a suffisamment d’eau et que les poissons soient protégés.
  • Le WWF-Canada veut également s’assurer que le gouvernement et les autres acteurs prennent en considération les effets cumulatifs des multiples activités sur les bassins versants. Dans l’estuaire de la rivière Skeena par exemple, nous avons travaillé pour s’assurer que les habitats importants soient protégés sous le Partenariat de planification marine.
  • Le WWF-Canada soutient les groupes et acteurs locaux qui travaillent à restaurer et protéger les habitats à travers le Fonds Loblaw pour l’eau.

Les changements climatiques

Ce ne sont pas que les Britanno-Colombiens qui ont remarqué l’eau anormalement chaude et la température sèche sur la côte Ouest. Les niveaux d’eau très bas et les températures au-dessus de la moyenne de l’an dernier ont été fatals pour plusieurs saumons rouges. Dans le fleuve Fraser, les niveaux d’eau ont atteint des records de bas niveaux, alors que les températures de l’eau sont montées jusqu’à 19 degrés Celsius. Les recherches révèlent que lorsque l’eau devient aussi chaude, le saumon démontre des signes de stress physiologique et ralenti sa remontée migratoire. À cette température, même une augmentation d’un seul degré peut mener à des épidémies et à la mort, souvent avant même que le poisson ait pu frayer.

  • Le WWF-Canada a inclut les changements climatiques dans ses évaluations nationales des bassins versants et a constaté que les changements climatiques affectent déjà les bassins versants de la Colombie-Britannique.  L’enjeu des changements de température dans nos rivières est prioritaire et exige des actions immédiates.
  • Parmi d’autres actions, le WWF-Canada travaille avec des chercheurs du Waterloo institute for sustainable energy pour cartographier le potentiel en énergies renouvelables à travers le pays. Nous avons récemment évalué la faisabilité financière de projets d’énergies renouvelables dans le Nord du pays.

La surpêche

La surpêche est un problème mondial qui affecte d’innombrables espèces, dont les saumons de l’Atlantique et du Pacifique. Lorsque le nombre de saumons est petit et que la quantité de poissons pêchée n’est pas bien gérée, trop peu sont capables de revenir sur leurs lieux de naissance et engendrer la prochaine génération.

  • Le WWF-International travaille avec l’industrie halieutique pour combattre la surpêche et mettre en place un meilleur contrôle pour que les pêcheries soient durables, même si notre dépendance aux ressources océaniques augmente.

Intrigué par le saumon? Lisez 10 faits fascinants è leur sujet.