Bienvenue dans la section blogues du WWF-Canada

Bâtir un monde où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature


David Miller
David Miller
« J’ai grandi les mains dans la terre, en symbiose avec la nature. C’est certainement de là que m’est venue ma passion pour l’environnement, valeur déterminante qui a façonné ma vie et mon travail. »

David Miller a été maire de Toronto de 2003 à 2010, et président du conseil du prestigieux regroupement C40 Cities Climate Leadership Group de 2008 à 2010. Sous sa direction, Toronto s’est affirmée sur la scène internationale par son leadership en matière environnementale, la vigueur de son économie et de son intégration sociale. David Miller est un ardent défenseur des économies urbaines durables, et un militant convaincu du renouveau dans l’emploi par la création d’économies responsables et viables.
M. Miller demeure associé à divers conseils des secteurs public et privé, et il détient le titre de Future of Cities Global Fellow de l’institut polytechnique de l’université de New York (NYU-Poly). Avant de se joindre au WWF-Canada, il occupait le poste d’avocat-conseil en commerce international et durabilité au sein du cabinet Aird & Berlis LLP. À ce titre, il a conseillé de nombreuses entreprises et organismes internationaux sur les questions entourant la création d’économies urbaines durables.
David Miller a fait des études en économie à l’université Harvard et pratique le droit. Sa femme Jill Arthur, avocate, et lui ont deux enfants.

Abonnez-vous au blogue de David

Les blogues de David

Deux gains majeurs au Sommet sur les océans du WWF-Canada
Partie intégrante du Dernier refuge de glace situé dans le Nord canadien, le détroit de Lancaster est particulièrement important.

On fait quoi, après la signature historique de l’Accord de Paris?
Une fois l’Accord signé et ratifié, les pays doivent commencer à se fixer des cibles et créer des règlements et lois permettant de les atteindre.

Deux alliés puissants se joignent au WWF pour l’Arctique
Trudeau et le président des États-Unis Barack Obama ont dévoilé les engagements reliés à leur vision d’une gestion durable pour la région.

Le travail n’est qu’à moitié fait pour la protection de la région du Grand Ours
La zone marine du Grand Ours est l’un des environnements marins en eaux froides les plus riches sur la planète, mais il n’est pratiquement pas protégé.

Le droit à l’intégrité de l’Arctique
À la Conférence des parties cette année, le Canada jouera un rôle positif, renversant presque une décennie d’inaction et d’obstruction en matière environnementale. Un accord international doit être scellé et doit démontrer que nous nous engageons à protéger les communautés et la planète en promettant de sortir des énergies fossiles et arriver à une utilisation à 100 % d’énergies renouvelables d’ici à 2050.

Une planète pour tous en origami!
Pendant le mois de novembre, le WWF-Canada a demandé à des photographes de partout au pays de nous aider à enrichir la vision d’« Une planète pour tous ». Nous leur avons demandé de prendre une photo de ce que représente pour eux cette devise, pour ensuite partager ces inspirantes images sur la page Instagram du WWF-Canada.

Tous menacés par les changements climatiques
Les changements climatiques représentent le plus gros défi touchant notre environnement naturel et, pour relever ce défi et protéger à la fois notre avenir et celle de la nature, nous devons travailler tous ensemble, que ce soit les dirigeants de pays ou de ville, les gens d’affaires ou les citoyens.

Libérez votre nature et faites fleurir votre communauté!
Le WWF-Canada et TELUS vous invite à soumettre vos idées qui aideront votre communauté à fleurir! Vous pourriez bénéficier de la bourse Libérez votre nature, présentée par TELUS cette année!

Une planète pour tous
Aujourd'hui, le Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada) lance sa nouvelle campagne « Une planète pour tous », qui met en lumière notre vision à travers tout le pays pour les cinq prochaines années.

Une lettre ouverte au nouveau gouvernement du Canada
L’une des premières questions auxquelles devra faire face ce nouveau parlement est la position du Canada concernant les changements climatiques lors de la Conférence des Parties des Nations Unies (COP21), se déroulant à Paris en décembre prochain.