WWF-Canada Blogue:
Eau douce

Bâtir un monde où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature


Un nouveau pas vers la santé du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent

Comme je l’ai mentionné dans le passé, notre rapport Péril dans les eaux canadiennes publié en 2009 révélait que le fleuve Saint-Laurent est l’un des cours d’eau les plus menacés au Canada. Ce rapport déclarait le rétablissement des flux environnementaux du fleuve essentiel à l’amélioration de l’état général du bassin des Grands Lacs au fleuve Saint-Laurent et se tournait vers la Commission mixte internationale (CMI) et son étude internationale sur le lac Ontario et le fleuve Saint-Laurent pour trouver des solutions. Cette semaine, la CMI a proposé une solution qui nous apparaît comme très prometteuse d’un retour à la santé de ce cours d’eau emblématique.

La nouvelle approche proposée par la CMI visant la régularisation des débits dans le fleuve Saint-Laurent et le lac Ontario est appelée le Plan BV7. Au WWF, nous sommes très encouragés par la rigueur scientifique et les années d’études et de consultations qui ont été consacrées à l’élaboration de ce plan. Le processus s’est déroulé sur plus de 10 ans et a exigé la participation de plus de 180 représentants de parties prenantes, d’experts et de chercheurs d’organismes gouvernementaux, universités, ONG et entreprises du Québec, de l’Ontario et de l’État de New York. En outre, des centaines de personnes ont assisté aux consultations publiques et déposé des mémoires sur le sujet.

Le Plan BV7 respecte le principe du rétablissement de débits et niveaux d’eau plus naturels comme fondement du retour à la santé de cet immense écosystème. Voilà essentiellement en quoi consiste la gestion des flux environnementaux. Le plan s’appuie également sur une stratégie de gestion adaptative qui permettra d’apporter des améliorations au fur et à mesure de l’évolution de la situation. C’est que les études scientifiques les plus poussées ne peuvent prévoir l’avenir, aussi la gestion adaptative permettra-t-elle à la CMI d’assurer le suivi et l’évaluation systématique de l’état du lac et du fleuve et de parfaire le plan au besoin. Une nouvelle structure de gouvernance élargissant les responsabilités du conseil de gestion actuellement en place est prévue afin de superviser le suivi des données et évaluer l’efficacité du plan de régularisation, ainsi que d’assurer la mise en place d’un processus qui permettra de modifier le plan de régularisation suivant l’évolution de notre environnement.

Le WWF compte maintenir son engagement dans le processus de mise en application de ce plan au cours de la prochaine année. Joignez-vous au mouvement! Renseignez-vous sur le processus de consultations publiques de la CMI en cliquant ici, et suivez notre blogue, où nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de cet important projet dès qu’il y aura du nouveau!

 


  • Dupont

    Très intéressée à sauvegarder les cours d eau.

  • Gariepy

    C’est vraiment encourageant de voir que l’on s’occupe de nos cours d’eau. Je suis emballée et je vous encourage sur cette voie. Merci à tout et chacun qui contribue à ce beau projet d’une nécessité absolue.