WWF-Canada Blogue:
Accueil

Bâtir un monde où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature


Un avant-goût de l’avenir au parfum… de tilapia!

À compter d’aujourd’hui, les amateurs de fruits de mer du Canada auront encore davantage de choix au comptoir des produits de la mer surgelés. La chaîne Loblaw vient en effet d’annoncer qu’elle offrira désormais dans tous ses magasins du tilapia certifié de l’Aquaculture Stewardship Council (ASC) — franchissant ainsi une nouvelle et importante étape de son engagement à offrir uniquement des produits de la mer de source responsable.

Des fermes piscicoles en Indonésie ont été les premières, en août 2012, à obtenir la nouvelle certification  ASC pour leur tilapia d’élevage responsable. Aujourd’hui, le Canada rejoint l’Allemagne, l’Espagne, la France et la Suède, notamment, pour offrir ce nouveau produit au consommateur. Des fermes d’élevage du tilapia au Honduras, à Taiwan, en Équateur et en Malaisie ont également annoncé officiellement leur inspection prochaine en vue de la certification ASC et, le cas échéant, nous bénéficierons d’une augmentation notable de l’offre de produits certifiés ASC, ce qui serait une excellente nouvelle pour nos océans et pour l’offre alimentaire mondiale.

Les fermes piscicoles nous fournissent déjà près de la moitié des fruits de mer que nous mangeons, et l’aquaculture affiche la plus forte croissance de tous les secteurs de la production alimentaire. Mais l’expansion rapide de cette activité n’a pas été sans impact. En tant qu’organisme de conservation, le WWF s’intéresse aux effets négatifs de cette industrie –  ceux du passé aussi bien que ceux auxquels nous pourrions assister à l’avenir – sur l’environnement et la société.

asc
Les pêcheries ayant pas mal atteint leur capacité maximum, et peut-être plus, toute demande supplémentaire de produits de la mer devra être comblée par l’aquaculture qui, gérée de manière responsable, pourra contribuer à ce que les neuf milliards d’habitants que la planète comptera en 2050 trouvent à se nourrir. Le WWF apprécie le fabuleux potentiel que représente une collaboration avec cette industrie en croissance, afin que la culture des produits de la mer ait le moins d’impact possible sur les populations et les écosystèmes naturels, qu’elle puisse répondre à une demande croissante tout en réduisant la pression exercée sur les pêcheries de capture.

Aussi, l’arrivée du tilapia d’élevage dans nos comptoirs de produits de la mer n’est-elle qu’un début – le premier pas d’une entreprise de très grande envergure. Le WWF travaille actuellement en collaboration avec des éleveurs, détaillants, organismes sans but lucratif, scientifiques et autres participants de l’industrie des produits de la mer à travers la planète, afin de mettre au point une série de normes d’aquaculture couvrant 12 espèces de pisciculture, notamment le pangasius, la crevette et le saumon de l’Atlantique.

Il ne sera sans doute pas facile d’augmenter le nombre de produits de la mer responsables offerts au consommateur, mais l’annonce faite aujourd’hui est un signe indéniable de progrès. Et nous croyons que cela vaut la peine de lever notre verre pour le célébrer! Ne reste plus qu’à trouver quel vin s’accorde le mieux avec le tilapia… on a vu pire, comme problème!

Pour en savoir plus sur la nécessité de développer l’aquaculture et la certification ASC :


Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *