WWF-Canada Blogue:
Accueil

Bâtir un monde où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature


Défi des villes Une heure pour la Terre : Trois villes canadiennes sont finalistes

Toutes nos félicitations aux trois villes canadiennes qui sont arrivées en phase finale du Défi des villes Une heure pour la Terre : Edmonton, Vancouver et North Vancouver!

©WWF

©WWF

Pour une troisième année, le Défi des villes Une heure pour la Terre célèbre 44 villes, dans 16 pays, qui se sont démarquées comme chefs de file mondiaux des efforts visant à bâtir un avenir énergétique sain et durable. Le Défi des villes Une heure pour la Terre est une vaste mobilisation d’action et d’appui des villes en faveur des énergies renouvelables.

Aujourd’hui, 80% de la population canadienne vit en ville, et l’on sait que dans l’ensemble, les villes produisent plus de 70% des émissions de CO2 de la planète. Comme la Terre entière, les villes subissent les effets des changements climatiques, mais elles ont aussi la capacité d’agir pour accroître la durabilité énergétique. Voici, par exemple, ce que nos villes finalistes canadiennes ont réalisé à ce jour :

Vancouver

Il ne fait aucun doute que Vancouver mérite sa place parmi les finalistes, avec son plan destiné à en faire « la ville la plus verte du monde » d’ici 2020. Plus d’une centaine d’initiatives de toutes sortes ont été instaurées dans cette optique, comme le « programme de démonstration verte et numérique », qui permet aux entrepreneurs novateurs d’utiliser des immeubles, des espaces publics et des véhicules municipaux pour faire des démonstrations et des essais de validation de nouveaux concepts.

La ville de Vancouver, Colombie-Britannique, Canada. © Jeremiah Armstrong / WWF-Canada

La ville de Vancouver, Colombie-Britannique, Canada. © Jeremiah Armstrong / WWF-Canada

Edmonton

Couronnée Capitale canadienne d’Une heure pour la Terre en 2014, la ville albertaine est encore finaliste cette année. Avec la première usine municipale de transformation des matières résiduelles en biocarburant au monde, Edmonton est à l’avant-garde nationale des efforts de réduction des émissions produites par les activités municipales. L’usine convertira 100 000 tonnes de déchets solides en 38 millions de litres d’éthanol par année, soit assez de carburant pour faire rouler 400 000 voitures. Edmonton est aussi en voie de devenir chef de file de l’énergie solaire, avec six immeubles communautaires déjà branchés au soleil et des projets pilotes de rabais à l’installation de systèmes électriques solaires.

Le maire d’Edmonton, Don Iveson, et le président et chef de la direction du WWF-Canada, David Miller, célèbrent la nomination d’Edmonton comme Capitale canadienne d’Une heure pour la Terre 2014. © City of Edmonton

Le maire d’Edmonton, Don Iveson, et le président et chef de la direction du WWF-Canada, David Miller, célèbrent la nomination d’Edmonton comme Capitale canadienne d’Une heure pour la Terre 2014. © City of Edmonton

North Vancouver

Encore une fois finaliste, la municipalité de North Vancouver s’est donnée d’ambitieuses cibles de réduction des émissions pour 2020, en particulier dans le secteur du transport. L’objectif est de réduire de 15 % les émissions de la collectivité, et de 25 % celles de l’administration et du secteur publics. La municipalité aménage également un réseau cyclable afin qu’aucun résidant n’habite à plus de 300 mètres d’une piste, et que les installations pour vélos soient particulièrement conviviales pour les enfants et les aînés.

Signalisation pour piétons et cyclistes à Vancouver, Canada. © Istockphoto.com / WWF-Canada

Signalisation pour piétons et cyclistes à Vancouver, Canada. © Istockphoto.com / WWF-Canada

Nous vous invitons à féliciter avec nous ces municipalités qui passent à l’action contre les changements climatiques et qui sont une source d’inspiration pour l’urbanisme durable d’un océan à l’autre. Et continuez de nous suivre tandis qu’un jury d’experts examinera les engagements et réalisations des 44 villes finalistes autour du monde afin de déterminer les capitales nationales d’Une heure pour la Terre, qui seront célébrées le 9 avril prochain.

Et n’oubliez pas de voter pour vos villes préférées, de partager vos coups de cœur sous forme de photos ou de vidéos, et de proposer vos propres suggestions pour en faire des villes encore plus vertes. Manifestez votre appui à ces villes et à leurs citoyens qui déploient tant d’efforts pour un avenir durable.

Une heure pour la Terre invite tout le monde, aux quatre coins de la planète, à voter pour les villes qui ont fait preuve d’un réel engagement en faveur de la durabilité. Après Vancouver en 2013 et Le Cap en 2014, quelle ville sera cette année lauréate du Défi des villes Une heure pour la Terre, aujourd’hui appelé Coup de cœur pour les villes (We Love Cities)? Ayez votre mot à dire et votez sur le site de We Love Cities aujourd’hui même!