WWF-Canada Blogue:
Accueil

Bâtir un monde où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature


Une hausse sans précèdent du nombre de tigres sauvages pose de nouveaux défis, mais vous pouvez aider! Voici comment.

Par Dr. Rinjan Shrestha, spécialiste principal des grands félins d’Asie du WWF-Canada. Il détient un PhD en écologie faunique.

Lorsque j’ai visité le parc national Banke au Népal (BaNP) en 2009 afin d’y conduire une enquête sur l’habitat du tigre, je n’ai aperçu aucunes traces de la présence du tigre sauvage dans la région. Pas d’empreintes ni repérage de proies.

J’y suis retourné en 2013 et je fus enchanté de voir que les initiatives en conservation nouvellement instaurées réussissaient. Cette fois, j’ai pu apercevoir plusieurs signes de la présence des tigres sauvages. Et pas seulement des empreintes, mais aussi beaucoup de chevreuils, la principale proie des tigres.

Les nouvelles données concernant le nombre de tigres sauvages publiées le 10 avril dernier par le WWF et le Global Tiger Forum confirment ce que j’ai pu observer sur le terrain. En 2010, il y avait seulement 121 tigres au Népal, où le WWF-Canada concentre son travail de conservation du tigre. Aujourd’hui ils sont au moins 198, ce qui représente une hausse de 60 % par rapport à la dernière enquête nationale sur les tigres.

BANP Female

Une caméra a capté l’image d’une tigresse dans le parc national Banke. © WWF-Nepal

Au niveau mondial, le nombre de tigres sauvages a augmenté pour la première fois depuis que des efforts en conservation de l’espèce ont débuté dans les années 1960. Il y a maintenant environ 3 890 tigres sauvages sur la planète, 3 200 de plus qu’en 2010.

Comment on s’y est pris

Cette réussite est le résultat de plusieurs facteurs, dont des accroissements de populations en Inde, Russie, Népal et Bhoutan, l’amélioration des techniques de recensement et une protection accrue du tigre et de son habitat.

Les efforts du WWF-Canada en conservation des tigres sauvages inclus le suivi des populations, les opérations anti-braconnage, les projets d’amélioration de l’habitat du tigre, les campagnes de sensibilisation et la formation pour les communautés locales et les citoyens scientifiques pour entreprendre les enquêtes sur le tigre et son habitat.

Comment vous pouvez aider

Le nombre de tigres sauvages augmente, alors nos efforts en conservation doivent aussi augmenter! Et vous pouvez aider en effectuant un don maintenant en soutien aux activités de conservation du WWF-Canada pour le tigre.

Avec votre aide, nous pouvons faire encore plus pour s’assurer de la survie et du bien-être du tigre. Voici comment :

  • Nous devons amplifier nos efforts pour l’anti-braconnage. Plus de tigres sauvages signifie plus d’opportunités pour les braconniers, la menace la plus immédiate.
  • Avec plus de tigres, nous devons aussi mettre en place de nouvelles aires protégées. En tant qu’espèce ayant une distribution étendue, le tigre a besoin de beaucoup d’espace pour pouvoir se déplacer. Nous devons nous assurer que les aires protégées sont assez vastes et interconnectées pour entretenir leur population pour plusieurs années à venir.

Comment votre don nous aide

  • 40$ permet d’acheter une trousse de premiers soins pour une patrouille anti-braconnage;
  • 60$ fournit les mesures de sécurité pour les agents de la faune;
  • 100$ équipe une patrouille anti-braconnage en vestes et dispositifs de communication.
Training-Park-Rangers_1-600x399

Formation d’agents de la faune, parc national Banke. © Rinjan Shrestha

Un long chemin reste à parcourir

L’origine des nombres prometteurs publiés récemment proviennent de 2010. À ce moment, il n’y avait plus que 3 200 tigres sauvages sur la planète après plus de 100 ans de déclin continuel. Alarmés, les 13 pays de l’aire de répartition du tigre se sont fixé l’objectif de doubler ce nombre, connu comme Tx2, d’ici 2022, la prochaine Année chinoise du tigre.

Bien que nous assistions présentement à un progrès important pour la conservation du tigre, nous avons encore un long chemin à parcourir pour atteindre le Tx2.

Alors que le nombre de tigres augmente dans certains pays, ils déclinent et ont disparus dans certains autres. Le Cambodge a déclaré l’espèce éteinte dans ce pays et annonce que des plans seront mis en œuvre afin de réintroduire deux mâles et cinq ou six femelles provenant de pays voisins.

Je crois qu’avec une réelle volonté politique de la part des pays de l’aire de répartition du tigre et des mesures concrètes sur le terrain, nous pourrons arriver à doubler le nombre de tigres sauvages d’ici 2022.