WWF-Canada Blogue:
Accueil

Bâtir un monde où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature


L’opportunité du changement

Carnets de terrain est l’infolettre du Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada) sur les travaux des scientifiques travaillant à trouver des solutions pour contrer la crise climatique et le déclin sans précédent des espèces. Vous n’êtes pas encore abonné.e?  Cliquez ici pour recevoir de nos nouvelles.    

Il y a cinquante ans aujourd’hui, pas tellement longtemps après la fondation du WWF-Canada, les environnementalistes sont descendus dans la rue pour célébrer le premier Jour de la Terre. Vingt ans plus tard, ces démonstrations sont devenues mondiales et ont inspiré une nouvelle génération. Il était prévu que le Jour de la Terre de cette année fasse partie d’un mois de grèves étudiantes internationales… Puis, tout a changé, et nous nous sommes confiné.e.s pour contrer une pandémie sans précédent.

La lumière du soleil éclipse la planète Terre © Bjorn Holland / Getty Images / WWF-Canada

Il est difficile de penser à l’avenir alors qu’une urgence grave nous frappe. Cependant, nous avons maintenant une rare et brève opportunité de protéger les citoyen.ne.s et de préserver notre avenir. Nous pouvons y arriver tout en combattant le coronavirus, en travaillant à rétablir notre économie en incluant la restauration de la nature pour renverser la perte de biodiversité et atténuer le dérèglement du climat.

Les maladies émergentes ne sont pas sans lien avec cette double crise à laquelle nous étions déjà confronté.e.s. Les maladies transmises aux humains par les animaux, comme les coronavirus et la maladie de Lyme, deviennent plus fréquentes à mesure que la température à l’échelle planétaire se réchauffe, détruisant les habitats des espèces et causant le déclin de la biodiversité. L’Organisation mondiale de la santé a aussi trouvé que « les changements dans les modèles de transmission des maladies infectieuses sont probablement une conséquence majeure du changement climatique ».

Au même moment, un million d’espèces de plantes et d’animaux sont en voie de disparition. La Terre, quant à elle, est en voie d’atteindre un niveau de réchauffement qui a déjà des impacts catastrophiques comme la montée des océans, les feux de forêt extrêmes, les inondations et les sécheresses.

Penser aujourd’hui à la protection de l’environnement ajoute à notre charge mentale déjà lourde du stress de la pandémie et d’une économie en panne forcée. Mais notre réponse commune à la COVID-19 a prouvé que les citoyen.ne.s du Canada et du monde entier peuvent agir ensemble pour limiter les impacts de cette pandémie et prendre soin, les uns des autres.

Nous devons redynamiser notre économie durablement, et ainsi limiter de perte de biodiversité et de dérèglement climatique. Ces trois défis peuvent tous être solutionnés par des investissements majeurs dans des solutions qui renforcent la nature, dont une restauration massive de la couverture du sol, des côtes et des milieux humides; un retour à des écosystèmes forestiers complexes et des bassins versants en santé; et la conservation des réservoirs de carbones canadiens qui sont cruciaux pour le monde entier.

Pourquoi investir dans des industries non durables quand les bénéfices des alternatives créent non seulement des emplois de qualité, mais offrent aussi la promesse de renverser le déclin des espèces à travers le pays?

La nature a besoin de notre aide et nous avons plus que jamais besoin de la nature. Réalisons notre potentiel et répondons ensemble à cette opportunité de transformation.

Quoi faire dans notre nouvelle réalité (virtuelle)?

Il est facile de se sentir déconnecté.e de la nature lorsque confiné.e à la maison. Mais tous et toutes avons pris conscience du calme de nos villes, de la réduction de la pollution de l’air et sonore, du réveil de la nature au printemps et des espaces naturels près de nous. Bien sûr, nos scientifiques s’ennuient du terrain et sont impatient.e.s de sortir en compagnie de nos bénévoles et sympathisant.e.s!

Pendant que nous suivons les directives de santé publique, nous trouvons aussi de nouvelles façons d’amener la nature jusqu’à vous. Grâce aux Cafés WWF virtuels les mardis à 18h (HAE – heure avancée de l’Est), nous avons déjà appris quelles espèces annoncent le printemps, comment se porte la rainette faux-grillon, et quels gestes poser pour la planète même confiné.e.s chez soi. D’autres thèmes sont déjà prévus, tels que la cohabitation avec les espèces urbaines et les impacts d’une agriculture biologique sur la nature au Québec. Visitez la section événements de notre page Facebook WWF-Canada franco pour tous les détails et pour vous inscrire!

Nous avons encore plus de d’idées d’activités virtuelles dans nos cahiers! Suivez-nous sur notre page Facebook et visitez le wwf.ca/fr


Comments are closed